Alice in Wonderland, l'histoire continue !

Rejoignez nous dans le fantastique et délirant univers d'Alice in Wonderland ! Forum RPG
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bien le bonjour, je te souhaite la bienvenue sur notre charmant forum Smile Je t'invite à lire le contexte, les règles et à présenter ton personnage si ce n'est pas encore fait.
Cela fait bientôt 4 mois que le forum a vu le jour !

Partagez | 
 

 Tombée dans une spirale infernale de... thé !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aelita Stones
Ca commence... doucement
Ca commence... doucement
avatar

Messages : 49
Points : 2725
Date d'inscription : 29/08/2010
Age : 24
Localisation : In my dream

Feuille de personnage
Camp: Des Habitants de Wonderland (Chapelier et Co)
Race: Humaine et Habitante terrestre
Relations: Tic ! Tac ! Tic ! Tac ! Le temps ne me permet pas de repondre à cette question.

MessageSujet: Tombée dans une spirale infernale de... thé !   Mar 31 Aoû - 10:27

Hors RP:
 
Aelita n'en revenait toujours pas.Elle venait de faire une chute d'une hauteur indéterminée, rétrécir comme un pull en laine au lavage, pour tomber dans un monde où les fleurs chantent, où les animaux parlent et où les gens sont complètement fou. Elle était maintenant habillée d'une petite robe noire et d'un paire de ballerine assortie. La jeune fille avait descendue les marches qui se trouvaient juste derrière la porte et s'était retrouvée dans une magnifique allée. Les fleurs se réveillèrent et l'observèrent un peu avant que l'une d'elle s'écrie :

"Oh mais c'est Alice !"

Mais une autre avec plus de bon sens, ou peut êre de vue, la fit taire d'une claque sur l'une de ses feuilles avant de répliquer :

- Mais non tu vois bien que se n'est pas Alice. C'est une jeune fille qui lui ressemble.

Et se trounant vers la jeune fille elle lui demanda avec une voix calme et reposante :

- Alors très chère, qu'etes-vous venue faire dans ces contrées et par où êtes-vous arrivé ?

Aelita se sentit un peu mal à l'aise et pensa que sa chute avait due affectée son cerveau car à présent elle parlait avec des fleurs ! Oui oui des fleurs. S'était complètement illogique et enfantin. Elle répondit néanmoins, afin de ne pas paraître trop désobligente, à toutes leurs questions puis en posa deux où trois et continua sa route à travers ce pays merveilleux. Elle marcha jusqu'à tomber à la lisière d'une forêt sombre qui n'inspirait pas confience à Aelita mais cette forêt semblait s'étendre sur des kilomètres de parts et d'autres donc elle n'avait pas le choix, elle devait la traversé. Les branches s'accrochaient à ses vêtement et à ses cheveux mais Aelita continua tant bien que mal en essayant de ne pas succomber à sa grande phobie du noir. Bien qu'elle fut en plein jour, la lumière ne filtrait pas les branches et les feuilles et laissait la jeune fille dans une péombre inquiétante. Marchant depuis déjà deux heures Aelita s'assit un pieds d'un arbre afin de se reposer et s'y endormie. Etant toute petite, elle prit une feuille comme couverture et de la mousse comme matelas. Elle fit plusieurs cauchemards mais ne se reveilla pas. La nuit s'installa, chassant le soleil que l'on ne voyait déjà pas et assombrissant encore plus la forêt. Aelita dormit toute la nuit. Se ne fut qu'au lever du jour qu'elle s'éveilla et se leva tant bien que mal. Durant la nuit, une pluie était tombée et des gouttes tombaient une à une d'une feuille dont la pointe était tourné vers le bas. Aelita se regarda, regarda autour d'elle et ne voyant personne, se déshabilla et se mit sous l'eau qui était glacée mais n'en resortit que plus belle et plus fraiche que jamais. Elle se rhabilla et continua sa route vers la lisière de la forêt où elle s'y arrêta les yeux tournés vers une table richement dressée de tasses, soucoupes, théillères, scones et biscuits, mais où trois personnages y chantaient aussi très joyeusement. Aelita sentait la faim dévorante et le doux parfum des biscuits vint lui chatouiller le nez. Mais était-ce bien prudent de descendre vers cette table où y était attroupée une bande de joyeux tarés ? La seule manière de trouver la réponse est d'y aller ! Elle s'approcha de la table mais étant petite, elle ne fut pas vue tout de suite. Elle contourna la table et alla vers la chaise qu'occupait le Chapelier Fou.

"Excusez-moi, fit-elle d'une petite voix.Puis-je m'asseoir à votre table ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Chapelier Fou
Taré de Première Classe
Taré de Première Classe
avatar

Messages : 358
Points : 3235
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 21
Localisation : In Wonderland

Feuille de personnage
Camp: le Pays des Merveilles
Race: Habitant des Merveilles
Relations: Lièvre de Mars, Mallymkun, Mirana...

MessageSujet: Re: Tombée dans une spirale infernale de... thé !   Mer 1 Sep - 12:42

Le Chapelier avait du mal à y voir clair. Cette histoire de lézard, de chat-fouine, de rhododendrons et de fleurs qui ne chantent pas... C'était embrumant ! Ca ne se dit pas embrumant ? Tant pis. C'était confus, voilà z'êtes contents ? Tout était confus sous le chapeau de Tarrant. Et finalement, plus rien. Ni Chafouine, ni chansons de fleurs. Tous partis. Alors, le Chapelier voulut regagner sa table. Revoir toutes ses amies théières, siroter un peu de thé, pour changer et si McTwips venait, peut-être pourrait-il même réparer sa montre ! Oh quel jour grandiose ! Aussi, heureux à cette idée, il s'élança le long de l'allée des fleurs en direction de son vieux moulin. L'allée était étrangement calme. Les fleurs s'étant de nouveau arrêter de chanter. Même en leur souhaitant un non-anniversaire. Tant pis. Les oiseaux et les insectes semblaient avoir disparus aussi. Décidément, Tarrant n'y comprenait rien. Il se hâta de quitter le domaine des fleurs, et entra dans la forêt de Chess. Il l'avait assez vu pour aujourd'hui celui là !! Pas question qu'il revienne encore délirer avec lui ! A sa plus grande joie, la forêt était vide, elle aussi. Mais à mi-chemin, quelques bruits et fumets lui indiquèrent que tout le monde n'était pas d'humeur boudeuse. Tarrant savait de qui il s'agissait bien entendu bien qu'il en est eu la confirmation en arrivant au moulin. C'était le lièvre de Mars et le loir qui festoyaient sur la grande table. Et cette odeur.. Hmm le thé ! Et ! Des biscuits au miel ! Jamais il n'avait de biscuit au miel. Il était formel. Il rejoint la tablée, intrigué et fut accueilli par les réprimandes du loir - ayant forcé sur la liqueur de framboise - pour son retard. Pas le moins du monde destabilisé, il alla s'asseoir sur son grand fauteuil comme si de rien n'était.
- Mars, Mally ! D'où viennent ces biscuits, ils sont délicieux ! s'exclama-t-il en mordant dans l'un d'eux, au bout de quelques minutes.
- Cadeau du château *hips*, répondit le loir. C'est la *hips* reine.
- Ah bon. D'accord. Il faudra la remercier.
- Assurément, répondit le lièvre, en montrant des caisses devant le moulin. Il y en a pour des kilos et des kilos !
Tarrant jeta un bref coup d'oeil, Mirana faisait toujours dans l'excès. Mars et Mally, eux, avaient déjà bien mangé et pris le thé. Aussi, le chapelier fut seul à se servir. Théière à trous, théière tire-bouchons, théière au pluriel, théière chapeau, théière en retard, théière à beurre ! Et toutes les autres, théière horloge, théière à étages, théière en metal, en porcelaine, en bois ! Théière lumineuse ! Théière réfrigèrante ! Et plein d'autres encore ! Elles étaient toutes là ! Toutes ! Ah quel bonheur. Mallymkun s'était endormie dans la théière moeulleuse, assurément la meilleure pour elle. Et le lièvre de Mars marmonnait quelques paroles incompréhensibles dans son sommeil tenant toujours sa cuillère à la main. Il n'osait pas trop les réveiller, ils semblaient si paisibles. Cependant, une silhouette approchait alors il s'éxecuta. Il fut une nouvelle fois accueilli par les protestations de Mallymkun, comme quoi, de toute façon, il n'y avait plus aucun danger maintenant qu'Iracebeth était partie. Mars approuva et ils se rendormirent paisiblement, laissant Hightopp seul avec l'inconnu. Avec l'inconnue. Pour tout dire. C'était une fille, blonde. Et, au début, Tarrant pensait que c'était Alice, qui s'était réveillé de son sommeil catatonique. Mais non. C'était une fille qu'il n'avait jamais vu. Oh elle ne devait pas encore avoir 20 ans, tout comme Alice d'ailleurs. C'est là que le Chapelier se rappella des paroles de Chess, il y avait des nouveaux in Wonderland ! La jeune fille s'adressa à lui, et lui demanda pour s'asseoir. Le Chapelier Fou se leva d'un bond, il tira une chaise à l'autre bout de la table, tirant Mally de son sommeil durant 5 secondes et invita la jeune fille à s'y asseoir. Affichant son sourire le plus fou, il lui demanda ensuite :
- Bonjour et bienvenue ! Alors ! Qui es-tu, jeune fille ? J'imagine que tu n'as pas encore rencontré le Chat du Cheshire si tu es encore si sereine n'est-ce-pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alice-wonderland.forumactif.com
Aelita Stones
Ca commence... doucement
Ca commence... doucement
avatar

Messages : 49
Points : 2725
Date d'inscription : 29/08/2010
Age : 24
Localisation : In my dream

Feuille de personnage
Camp: Des Habitants de Wonderland (Chapelier et Co)
Race: Humaine et Habitante terrestre
Relations: Tic ! Tac ! Tic ! Tac ! Le temps ne me permet pas de repondre à cette question.

MessageSujet: Re: Tombée dans une spirale infernale de... thé !   Dim 5 Sep - 15:28

Aelita vit très bien qu'au début il l'avait regarder étrangement comme si... elle lui rappelait quelqu'un. Mais il s'était vite ressaisitet avait aborder un grand sourire. L'adolescente sursauta quand le Chapelier se leva pour aller chercher la chaise à l'autre bout de la table pour elle. Aussi lui rendit-elle un sourire plein de malice et de folie douce. Bien qu'elle ne soit pas à son aise, elle le regarda avec attention et attendit qu'il parle en premier ; se qui ne tarda pas. Apparement il était aussi fou que ce pays. Cela se lisait sur son visage blanc, dans son regard, par ses gestes. Il vit apparement qu'elle n'était pas de ce monde car lui demanda qui elle était après lui avoir souhaiter la bienvenue, puis lui fitt remarquer qu'elle était seraine, bien qu'elle l'était bien moins depuis son arrivée à Wonderland. Il lui parla du de Cheshire. Elle regarda sans comprendre le Chapelier Fou mais ne dit rien. Bien sûr qu'elle n'avait pas rencontré le chat de Cheshire. D'ailleurs... qui était-il ? Un autre de ces fous qui remplissaient ce monde ? La jeune fille avait vu en remontant la table le Lièvre de Mars qui dormait profondement mais n'avait pas remarquer le loir qui avait roupiller dans la théillère. Elle le découvrir lorsque Tarrant se leva pour la chaise. Sa folie avait quelque chose de contagieux. Mally semblait aussi folle que lui ne l'était. Bien sûr elle avait quelques questions à poser depuis qu'elle était tombée dans ce terrier de lapin mais elle les garda pour elle et répondit à la question de cet homme aussi fou que séduisant. Sa petite voix fluette résonna dans le jardin du chapelier. Et la jeune fille cacha sa gène en tournant la tête afin de regarder Mallymkun se servir une tasse de thé et prendre un biscuit. Et bien que ses gestes ne soient pas vraiment assurés, elle se serva le sucre d'une façon peu connue. Puis Aelita retourna la tête vers Tarrant. A cet instant elle le vit soucieux et pas vraiment dans ses souliers. Inquiète, elle se pencha vers lui et lui demanda :

- Vous allez bien ? Chapelier ? Vous savez si je peux vous aider où même si je dérange, dites-le moi. Je ne veux pas être un poids pour vous ou vos amis et je comprendrais très bien si vous me déclariez que je ne suis pas à ma place ici... Enfin, je le sais que je ne suis pas à ma place et que je n'ai rien à faire ici, continua-t-elle, sentant qu'elle aétait de plus en plus angoissée et qu'elle n'arrivait plus à contrôler ses paroles, et qu'en plus je ne sais pas où je suis ni se que je fais là et que... que je n'ai surment rien à y faire. Dites-le moi si je parle trop, c'est quand je suis nerveuse je ne sais plus se que je dis et j'ai tendance à dire justement nimporte quoi. Dans ces cas là il faut me faire taire sinon je ne m'arrête plus et je deviens complètement folle. Enfin, si vous voyez se que je veux dire... Non pas que vous me rendiez nerveuse mais c'est ce pays où tout est si différent de chez moi et où tout le monde y est un peu fou. Je ne dis pas que vous êtes fou, hein ! C'est que... enfin... je, bafouilla-t-elle. Je...

La voix de la jeune fille de dépassa plus sa gorge, car elle n'arrivait plus à dire quoi que se soit tellement elle était nerveuse. Oui elle était nerveuse, non ce n'était pas dû à Wonderland mais bel et bien au Chapelier qui possédait quelque chose que les autres n'avait pas. Aelita était-elle tombée amoureuse ? NNNNNNNNNNOOOOONNNNN ! De toutes façons, elle ne pouvait pas ressentir de l'amour pour le Chapelier car il avait surment déjà quelqu'un et ensuite que ferait-il bien avec elle, une petite pucelle débarquée de nul part. Mais alors pourquoi, Aelita était-elle si... nerveuse en regardant le Tarrant ? Personne ne le savait. Encore moins elle. Enfin alors qu'elle croisa à nouveau son regard, la jeune fille rebaissa la tête en se mrdant les lèvres. Il fallait que cela cesse !

** Aller Aelita ! Ressaisis-toi ! pensa-t-elle.**

Mais elle avait beau se forcer à penser à autre chose, et à regarder ailleurs que vers le Chapelier, son visage venait flotter devant ses yeux et elle n'arrivai pas à penser à autre chose qu'à lui. Wonderland semblait bien loin, ainsi que les fleurs et les animaux qui parlent. Elle n'osait rien faire de peur de mal faire ou de faire une bétise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tombée dans une spirale infernale de... thé !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tombée dans une spirale infernale de... thé !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Cimetière] Tombés dans l'oubli....
» La probabilité de tomber sur des pokémon shiney dans X et Y augmentée?
» Le tonnerre gronde, la pluie tombe, j'en suis heureuse....[Légende Japonnais]
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alice in Wonderland, l'histoire continue ! :: La Partie RP :: La Table du Chapelier Fou-
Sauter vers: